Accueil > Ateliers > Actualités des ateliers > Cycle Chic

jeudi 26 mars 2020, par pascal bazile

La demande interne d’ « histoires liées au vélo » (à l’origine pour en faire des petits sketches pour faire évoluer nos balades théâtralisées) m’a rappelé l’histoire du concept de Cycle Chic qui a refait surface sur Internet il y a une quinzaine d’années et résiste plutôt bien au temps.

Un concept que nous pourrions reprendre. Pourquoi pas ?

Les Blogs Cycle Chic

Qui tape Cycle Chic sur un moteur de recherche Internet, en prenant soin de s’ouvrir aux pages anglophones, sera surpris du nombre de réponses. On ne compte plus les blogs, pages Facebook ou équivalent utilisant ce concept. Je vous en propose quelques uns ci-dessous, en focalisant un peu sur les francophones :

Le principe de ces blogs de photos est simple : il s’agit de présenter des photos, belles si possible, de

  • personnes à vélo, en habit de ville, si possible élégantes
  • sans casque
  • dans des situation réelles de la vie courante

Je vous en propose quelques unes ci-dessous

Autumnul
Copenhagen Cycle Chic
Copenhagen Bikehaven by Mellbin - Bike Cycle Bicycle - 2017 - 0007
Copenhagen Cycle Chic
French chic !
Cycle Chic Paris
Business Man
Cycle Chic Paris

Pourquoi un succès mondial ?

Beaucoup de ces blogs ne sont plus actifs, au moins l’ont -il été, mais beaucoup le sont encore. Évidemment, les blogs les plus vivants sont liés à des villes suffisamment grandes et avec une part modale du vélo assez grande (ou au moins un mouvement militant vélo très actif). Ce succès est bien résumé par cette vidéo (en anglais).

Le premier de ces blogs, Copenhagen Cycle Chic, a été créé en 2006 par Mikael Colville Andersen, un urbaniste. Il semblait n’avoir qu’un but esthétique, mais il est arrivé au bon moment. Quelques unes de ses photos, notamment de cyclistes femmes particulièrement élégantes (pour aller à une soirée par exemple, comme c’est dit dans le film…) ont été reprises par nombre de militants du vélo à travers le monde.

En effet, nos abonnés le savent bien : dans les années 1990, dans beaucoup de pays du monde développé, le vélo avait disparu comme mode de déplacement et ne s’était maintenu que comme sport. C’était le cas du Royaume-Uni, de la France, des États-Unis, de l’Australie… Et les photos de M Colville-Andersen ont servi à des militants pour aider au retour du vélo dans leur ville.

Un cycliste australien a fait cette interview vidéo de Colville-Andersen (le début est de très mauvaise qualité) où ce dernier raconte cette histoire. Elle est évidemment en anglais

Une précision toutefois, le terme Cycle Chic n’a pas été inventé par M Colville-Andersen, il date des origines du vélo, comme il le dit lui-même à la fin de la vidéo du début d’article, ou comme le précise la page Wikipedia consacrée au sujet (en anglais bien sûr).

Et chez nous ?

Comme le dit si bien les 2 pages ci-dessous des Dingodossiers des regrettés René Goscinny et Marcel Gotlib, le chic n’est pas donné à tout le monde. On l’a ou pas…

Je connais le concept de Cycle Chic depuis longtemps et j’ai souvent regardé les cyclistes que je croisais dans la rue en pensant « aurait-il/elle sa place dans un blog Cycle Chic ? ». Et la réponse était le plus souvent négative. Les cyclistes locaux sont souvent équipé de VTT et assez souvent aussi équipés « sport » , ce qui ne correspond pas au concept.

La photo ci-dessous est symptomatique de notre « mal » :

La photo ci-dessus a été prise le 12 octobre 2019, à l’occasion de l’inauguration de la piste cyclable entre le centre ville de Martigues et la gare de Lavéra. M Charroux (maire de Martigues, à gauche) est ici Cycle Chic. M Dharréville (député, au centre) également. Par contre je n’y classerais pas notre ami Jean-Luc Hanrard (coprésident de l’association, à droite) ne l’est pas à mon avis. Désolé Jean-Luc mais le t-shirt et le VTT, ce n’est pas Cycle Chic… Et malheureusement MM Charroux et Dharréville sont rarement à vélo…

En ce qui me concerne, moi qui circule sur un vélo à la selle très rehaussée et équipé d’une caisse de La Poste vissée sur le porte-bagage, PERSONNE ne m’a jamais dit que j’étais chic. A raison.

Quand même, le même 12 octobre 2019 (la journée « en roue libre » organisée par les commerçants de Martigues) a eu lieu un concours d’élégance à vélo, la photo ci-dessous, où nos adhérents les plus impliqués reconnaîtront Anne-Marie, a été prise lors de ce concours. Anne-Marie y est clairement Cycle Chic.

Je n’ai malheureusement aucune photo de Christophe qui travaille à Lilovélo (notre atelier de Martigues) et qui a gagné le concours. Si quelqu’un en a une…

Mais en général chez nous, les cyclistes sont rarement chics…

Conclusionet le rêve d’une exposition

Le concept de Cycle Chic est intéressant car

  • il permet de bien distinguer le vélo du quotidien du vélo-sport, ce que beaucoup de gens par chez nous ne font pas et notamment parmi les élus,
  • il permet, même à nous-mêmes, de rappeler qu’on peut être chic à vélo et que même « bien habillé(e) », on peut se déplacer à vélo.
  • c’est un moyen d’attirer les femmes vers le vélo (et des hommes, du coup).

Certes le concept de chic semble mieux correspondre à des villes comme Salon-de-Provence (nos collègues de l’APROVEL) ou Aix en Provence (nos collègues de l’ADAVA) que dans nos villes plus ouvrières comme Fos-sur-mer ou Port-de-Bouc….

Mais même ici rien n’est perdu ! Anne-Marie est toujours chic et d’autres sans doute que je ne connais pas. Et même moi je dois pouvoir approcher ce niveau parfois : j’apprends à danser le tango (un milieu où les gens s’habillent bien, ou croient bien s’habiller, mais en tout cas font des efforts à cette occasion) et si une milonga a lieu à Istres (c’est assez régulier au Magic Mirrors) je me fais beau et j’y vais à vélo ! Bon pour être Cycle chic au moins à ces occasions, il me resterait quand même à changer de vélo…

Il y a quelques années j’ai fait pour une autre association locale l’ exposition étang de Berre, le retour des zostères. Lors du vernissage, auquel était venue Mme Joulia (1ère adjointe de la mairie d’Istres), je lui avais dit « une autre exposition que j’aimerais monter c’est le retour des cyclistes« . Mme Joulia m’avait répondu « ce serait une excellente idée ». Je pense que le bon concept pour une telle exposition serait celui de Cycle Chic. Mais je n’aurai jamais assez de photos répondant à ce critère sur notre territoire. Le bon territoire pour une telle exposition serait celui de la Métropole MPM. Si des militants métropolitains veulent m’aider à la monter, je suis partant…

Voir en ligne : https://lesvelosdesetangs.wordpress...


Envoyer un message