Home > Actualités du réseau > L’Heureux Cyclage donne naissance à une Start-Up pour répondre aux besoins (...)

Wednesday 1 April 2015

L’Heureux Cyclage est fier de vous annoncer la naissance d’une Start-up, appelée Eol&Oil, destinée à répondre aux besoins primaires des cyclistes. L’objectif : favoriser un bon niveau de gonflage des pneus et un huilage fréquent des chaînes de vélo dans la philosophie des ateliers vélo participatifs et solidaires.

Le constat est simple : d’une part, trop de cyclistes roulent avec des pneus sous gonflés, ce qui accentue le risque de crevaisons et réduit l’efficience énergétique des déplacements ; d’autre part, trop de vélos s’usent à cause d’un mauvais entretien, et particulièrement d’un manque d’huile ! Pour amorcer le printemps 2015 sur de nouvelles bases, la start-up Eol&Oil propose deux produits révolutionnaires développés avec des élèves ingénieur-e-s de l’INSA de Lyon : La Pompe Id-up® et L’Huile Dejoa®.

La Pompe Id-up® : que du bonheur !

Bientôt disponible dans tous les ateliers de France, cette pompe transformera radicalement votre perception de la crevaison. Equipée d’une capsule de gaz hilarant, elle permet de garder le sourire en crevant : en roulant sur un bout de verre ou sur un clou, les cyclistes sont exposé-e-s à l’échappement du gaz euphorisant empris dans la chambre à air ! Dans les villes où ce produit a déjà été testé, il a convaincu les adhérent-e-s des ateliers vélo participatifs et solidaires « On a vu, sur le bord des pistes cyclables, des personnes plié-e-s en deux à côté de leur vélo crevé. Leur rire communicatif crée une chaîne de solidarité : les cylistes s’arrêtent et proposent un coup de main ! Ils repartent tou-te-s gonflé-e-s à 4 bars … de rire !  » explique très sérieusement Aline Dannappe porte-parole de L’Heureux Cyclage et testeuse de produit chez Eol&Oil.

L’Huile Dejoa® : du baume au coeur !

Autre produit qui devrait faire fureur parmi les usagers de la bicyclette, L’Huile Dejoa® ! Partout dans les rues les bicyclettes couinent, et personne ne prend le temps de s’arrêter pour répondre à cet appel de la chaîne qui dit « Huilez moi ! Huilez moi ! ». L’Huile Dejoa® donnera envie à tou-te-s les cyclistes de graisser leurs chaînes plus fréquemment. En effet, « grâce à sa formule aphrodisiaque, le contact avec la peau crée une sensation de légèreté et exacerbe la sensualité des utilisateurs et utilisatrices » explique posément Romain Denoyer, porte-parole de L’Heureux Cyclage. « Avec ce nouveau produit, on pense que les cyclistes prendront beaucoup plus de plaisir à entretenir leurs vélos... surtout s’ils sont plusieurs !  ».

Pour qui ? Pourquoi ?

Par rapport aux automobilistes enfermé-e-s dans leur voiture, elle-même bloquée dans les bouchons ou aux usager-e-s des transports collectifs entassé-e-s dans leur bus sans jamais parvenir à briser la glace avec leurs voisin-e-s ; les cyclistes sont, par nature, moins exposé-e-s à la morosité ambiante. Se déplaçant à l’air libre, à leur propre rythme et en osmose avec leur environnement ; ils s’emplissent matin et soir d’une bouffé de joie de vivre. Ces deux stimulants 100 % naturels ne feront qu’ajouter quelques ingrédients supplémentaires à la recette du bonheur.

Alors n’hésitez pas ! En attendant la création du site internet de Eol&Oil vous pouvez d’ores et déjà passer vos commandes en remplissant ce formulaire (prix de lancement : -20 % pour les adhérent-e-s d’ateliers adhérents de L’Heureux Cyclage: renseignez-vous ici).

Selon l’étude de marché réalisée, nous pensons vendre au moins un kit d’entretien à chacun-e des 30 000 adhérent-e-s des 130 ateliers vélo de France dès la première année de commercialisation. « On nous demande souvent si les produits ne risquent pas d’être détournés » confesse Aline Dannappe « mais franchement, on peine à croire qu’un-e automobiliste va gonfler à la main ses pneus de voiture pour éviter de fondre en larme en cas de crevaison... ou que des petit-e-s malin-e-s s’amuseront à badigeonner de L’Huile Dejoa® sur les barres du métro...  ». Romain Denoyer de compléter :« on s’attend plutôt à voir des personnes pleine d’humour et d’amour changer de mode pour préférer le vélo et épouser son état d’esprit : vif et jouissif ! ». Alors en selle ! C’est le printemps !


Send a message