Accueil > Ateliers > Actualités des ateliers > Proposition de la Ville à Vélo pour la requalification de la RD910

samedi 12 octobre 2019, par Mauvarin

Requalification de la RD 910 – la position de La Ville à Vélo en quelques points

1. Nous sommes opposés à la bande cyclable sur trottoir car :

Ø aménagement anachronique alors qu’on se projette sur une augmentation de la part modale du vélo (à 10% ?)

Ø aménagement dangereux quand le vélo doit partager les contre-allées avec des véhicules manœuvrant pour stationner

Ø
la croissance de cette part modale est liée à une augmentation
potentielle du trafic des « vélotafeurs » dont la circulation doit être
fluide

Ø partage vélo- piéton à risque de conflits et
d’accidents entre vélos et piétons (devant les écoles, lors des
descentes de bus, aux portes charretières …)

2. La Ville à Vélo propose

Ø un aménagement en site propre avec séparation physique des autres usages (type rue de Rivoli à Paris).

Ø Une piste bidirectionnelle (constituée d’une piste montante et d’une descendante)

Ø le maintien des sas-vélos et des cédez-le-passage aux feux (M12)

Ø un aménagement des pistes au centre de la chaussée ce qui présente deux avantages :

1. le maintien des arbres existants sur Chaville

2. le passage des véhicules de secours (pompiers)

Quelques remarques supplémentaires :

Ø Nous sommes conscients que les intersections sont à travailler avec beaucoup d’attention

Ø
Il est vraisemblable qu’à partir de la mairie de Sèvres et jusqu’à
l’avenue de la Division Leclerc, le maintien des arbres en position
centrale suppose un aménagement alternatif. Nous insistons cependant sur
l’importance du maintien au maximum de la continuité cyclable

Ø
Le « pas » maximum de hauteur entre piste et autre espace (sur chaussée
ou sur trottoir) ne doit pas excéder 1cm afin d’éviter le risque de
chute.

Ø Revêtement des chaussées « lisse » : moins de nuisances sonores et moins d’à-coups que le pavage pour les cyclistes

Voir en ligne : http://mdb-idf.org/proposition-de-l...


Envoyer un message