Accueil > Ateliers > Actualités des ateliers > Sans titre

jeudi 7 mai 2020, par Patrice Bohmert

DECONFINEMENT : LE VÉLO EST LA SOLUTION !

Plus de 2 mois de confinement font espérer à de nouveaux espaces de liberté. Les français urbains ont découvert que la ville sans voiture ou presque devenait un espace agréable, non pollué, accessible et au final beaucoup plus serein. Enfin calme et apaisé. Ils ont également découvert toute la place donnée à la voiture par des dizaines d’années d’erreurs d’aménagements routiers et urbains au seul bénéfice ou presque du trafic automobile. Ils ont, retrouvé la liberté de se mouvoir des les espaces libérés par la voiture et nouveaux pour beaucoup d’habitants.

En milieu rural, le confinement a permis de retrouver le chant des oiseaux et de découvrir de nouveaux comportements de la faune. Dans certains villages et hameaux, le confinement a souvent rapproché les personnes, faisant naître de nouvelles solidarités. L’isolement du confinement aura au final renforcé les liens sociaux et fait appel à la créativité solidaire.

Alors pourquoi ne pas continuer et adopter de nouveaux comportements pour nous déplacer ?

Choisir le vélo : (pour concilier crise sanitaire et crise climatique)

Pour tous se protéger du COVID19 et protéger les autres, dans ses trajets au quotidien, le vélo est mon geste barrière.

(pour concilier crise sanitaire et crise climatique)

Le dé-confinement annoncé avec la reprise du travail et de la scolarité, pose la question de la distanciation physique dans les bus et entraîne un risque de report modal vers la voiture à éviter, la situation en temps dit “normal” étant déjà, à la saturation automobile aux heures de pointe. VillOvélO propose d’éviter le report modal vers les voitures.

La pratique du vélo réduit le risque de contamination en respectant les distances lors des déplacements, distanciation physique indispensable à la réduction de la pandémie.

C’est aussi une activité physique régulière qui permet de renforcer le système immunitaire et réduit les risques liés au diabète et au surpoids, facteurs aggravants face au Coronavirus.

En prenant son vélo pour aller travailler, faire ses courses ou emmener ses enfants à l’école, chaque cycliste participe au désengorgement automobile de Niort et ainsi, à la préservation de la qualité de l’air, que la population a apprécié lors de la période de confinement.

Rouler à vélo, c’est aussi, laisser un siège vacant dans les bus afin de laisser de la place pour ceux qui ne peuvent s’en passer.

L’association VillOvélO demande aux élus des communes du Niortais et aux conseillers communautaires, aux employeurs de la fonction publique, aux dirigeants des Entreprises, de favoriser au maximum la pratique du vélo pour leurs collaborateurs en cette période de reprise d’activité.

L’association incite la population à sortir les vélos des garages, faites réparer votre vélo (pneus, freins, chaine, dérailleur) avec l’aide de l’Etat, via le chèque réparation de 50 euros HT déductible du montant de votre facture.

Il est temps de changer de mode transport pour toute distance de moins de 5kms. En plus le déconfinement progressif au début d’été permettra certainement d’apprécier les joies et bienfaits du vélo.

VillOvélo se prépare au déconfinement :

L’association souhaite rouvrir progressivement ses activités. Cela prendra du temps au regard des contraintes sanitaires que nécessitent la prévention de la propagation du COVID :

Les ateliers d’auto réparation : ils seront ouverts, rapidement. Nous espérons pouvoir proposer l’atelier dés le samedi 16 Mai, en tenant compte des contraintes liées au COVID 19. L’association travaille à une organisation spécifique permettant aux personnes souhaitant réparer leur vélo, de le faire en toute sécurité. Des réparations simples, réalisables en un temps limité, seront encadrées par des bénévoles dans un environnement sécurisé.

La vélo-école et les remise en selle : elle reprendra dans un contexte adapté au déconfinement à partir du 23 mai afin d’aider les publics à mieux appréhender la circulation avec les autres usagers de la route

Le gravage des vélos : reprendra également le samedi 16 mai.

Important : pour chacune de ces activités, prévoir son masque, son stylo, ses gants…

Les activités collectives comme la Fête du vélo, les sorties, les Tours de Roues sont pour l’instant suspendues.

Notre site www.villovelo.org et les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter vous présenteront les modalités d’ouverture.

Coup de Pouce Vélo :

Nous étudions la possibilité de nous inscrire dans l’opération Coup de pouce Vélo https://coupdepoucevelo.fr/auth/home initiée par la FUB, dans le cadre du Plan vélo d’urgence pour lesquels consacre 20 millions d’euros intégrant en particulier :

    1. Le chèque réparation plafonné à 50 € (freins, câbles, pneumatiques etc…). Il s’agit de travaux d’entretien.

    2. La prise en charge de sessions de vélo-école : notre vélo-école proposera des sessions spécifiques

    3. Les stationnements temporaires : il s’agit de créer de nouveaux espaces de stationnements cyclables protégés et sécurisés.

Ce dispositif nécessite de fortes adaptation au sein de notre association. C’est l’occasion de penser autrement nos actions et nos mobilisations.

Une fin de non-recevoir pendant le confinement :

A ce titre VillOvélO a interrogé la ville et ses élus sur une possibilité de préparer le dé-confinement en multipliant les pistes cyclables. Le concept d’urbanisation tactique et d’aménagements temporaires permettent d’envisager des aménagements cyclables provisoires. Même si ces concepts sont davantage dédiés aux ” grandes villes “, il est possible de reconsidérer la mobilité et de l’envisager différemment. Le confinement était une opportunité pour réfléchir sur ces questions. Les priorités de la ville étaient ailleurs.

La mobilisation légitime et obligatoire de la ville à se mobiliser sur les conséquences du COVID 19 et les adaptations de ses services aux citoyens, ne doivent pas effacer les questions de l’après-confinement en ce qui concerne la mobilité.

A titre d’exemple, le Boulevard de l’Atlantique pourrait subir une profonde transformation en réalisant un aménagement temporaire permettant une circulation vélo dans les 2 sens. Cela permettrait à de nombreux salariés de se rendre sur leur lieu de travail en vélo.

Une mobilité différente doit être proposée sur le territoire, sachant que le vélo représente un outil de dé-confinement particulièrement efficace. Les projets du Plan vélo seraient à construire rapidement.

 

Voir en ligne : http://www.villovelo.org/2020/05/3566/


Envoyer un message