Accueil > Les ateliers > Actualités locales > Seconde journée noire des associations

Seconde journée noire des associations

jeudi 9 novembre 2017, par Axelos

Vendredi, 10 Novembre, 2017 - de 10:00 à 17:00 h

L’association Dynamo a pris la décision de se mobiliser et de fermer une nouvelle fois l’atelier à tous ses adhérents dans le cadre de cette deuxième journée nationale CONTRE LA SUPPRESSION DES CONTRATS AIDES.

Ce 10 novembre, Dynamo sera donc telle une ASSO MORTE, à l’image des conséquences qu’impliquent les choix du gouvernement.

Dynamo est très clairement fragilisé en perdant ainsi un salarié et souhaite dire NON !

Les associations sont au service de tous, défendons-les !
Si vous souhaitez signez l’appel du collectif des associations citoyennes et dire vous aussi NON à l’immense plan social sur les contrats aidés :
http://cac.plansocial.odass.org/


Le 18 octobre, pour la première journée noire des associations, plus de 200 actions ont été menées partout en France. Elles ont contribué à rendre visible l’ampleur du plan social décidé avec une violence et une brutalité inouïe par le gouvernement : 260 000 postes en contrats-aidés supprimés entre 2016 et 2018.

L’indignation et la mobilisation vont crescendo, de partout remonte la dénonciation des immenses dégâts provoqués par cette mesure dictée par une approche purement comptable.

A la marge, le gouvernement a reculé sur certains territoires et dans certains secteurs en acceptant une « sanctuarisation temporaire » de certains emplois aidés mais sans rien changer au montant global des crédits budgétaires et si les associations ne se battent pas, les arbitrages continueront à être rendus en leur défaveur.

Dans le prolongement de sa déclaration signée par plus de 5 700 acteurs associatifs, le CAC appelle l’ensemble des personnes et structures concernées à faire du Vendredi 10 Novembre une deuxième journée « noire » avec l’organisation, localement, de nombreuses actions (manifestations, marches, happenings, débrayages, grèves, opérations « assos mortes », etc.) pour parvenir à démontrer qu’une société sans associations est tout simplement une société invivable.

Voir en ligne : https://atelierdynamo.fr/seconde_jo...