Accueil > Ateliers > Actualités des ateliers > Le résultat du baromètre 2019 est tombé (et nos villes sont mal (...)

jeudi 13 février 2020, par pascal bazile

Notre fédération nationale la FUB a effectué entre septembre et novembre derniers (2019) la seconde édition de son sondage sur la cyclabilité des villes de France « Parlons Vélo – Baromètres des villes cyclables ». A l’occasion de son congrés annuel, qui vient de se tenir à Bordeaux, elle en a dévoilé les résultats.

On peut aller

Seules sont notées les villes qui ont eu plus de 50 réponses de cyclistes. Sur notre territoire, seule Martigues était notée en 2017, mais en 2019 Istres, Miramas et Fos-sur-mer ont aussi atteint ce seuil et sont donc notées pour la première fois.

Les résultats français

Comme en 2017, l’arc méditerrannéen apparaît sur la carte beaucoup plus rouge (= mauvaises notes) que le reste de la France : les cyclistes s’y sentent moins bien, et parfois pas bien du tout…

Globalement les notes des villes françaises sont basses :

  • 18 % ont obtenu la note G : très défavorable au vélo
  • 35 % ont obtenu la note F : défavorable
  • 26% ont obtenu la note E : plutôt défavorable
  • 1 seule ville en France a obtenu la note A (Très favorable) : Saint-Lunaire, ville de 2000 habitants en Bretagne près de Saint-Malo

Cela s’explique par le fait que le baromètre a été copié du baromètre allemand (Fahrradklima) qui lui-même avait comme référence les villes néerlandaises. Même en Allemagne, pays plus favorable au vélo en ville que la France, les notes A restent rares.

Peut-être, en Allemagne comme en France, les cyclistes urbains connaissent les situations danoise ou néerlandaise, bien meilleures, et notent durement leur ville, mais plus sûrement, il suffit d’avoir peur à certains endroits d’une ville pour avoir tendance à mal la noter. Plus la note est basse, plus ça veut dire que les cyclistes ne se sentent pas trop en sécurité, à un endroit ou un peu partout…

Les résultats locaux

On est plutôt dans le rouge

En cliquant sur une ville (au hasard, Istres), on a le détail de la note :

Si on compare à 2017, la participation a augmenté, sauf étonnamment à Aix et Marseille


Nb de réponses en 2017Nb de réponses en 2019
Martigues102 cyclistes128 total
dont 117 cyclistes
Istres33 total98 total
dont 80 cyclistes
Fos-sur-Mer
56 cyclistes
Miramas
59 cyclistes



Arles314 cyclistes355 cyclistes
Salon de Provence144 cyclistes151 cyclistes
Saint-Rémi de Provence
96 cyclistes
Marseille2187 cyclistes1751 cyclistes
Aix-en-Provence911 cyclistes792 cyclistes

Nos notes restent basses, avec peu de changement (pour les villes notées en 2017) : Martigues et Aix-en-Provence ont (légèrement) progressé, mais Arles et Salon de Provence ont (légèrement) regressé !


Note 2017Note 2019
Martigues2,45 / 6 (F)2,70 / 6 (E)
Istres
2,15 / 6 (G)
Fos-sur-Mer
2,86 / 6 (E)
Miramas
2,16 / 6 (G)



Arles2,55 / 6 (F)2,30 / 6 (F)
Salon de Provence2,76 / 6 (E)2,65 / 6 (F)
Saint-Rémi de Provence
3,06 / 6 (E)
Marseille1.96 / 6 (G)1,96 / 6 (G)
Aix-en-Provence2,31 / 6 (F)2.40 / 6 (F)

Conclusion

Le baromètre est un super outil, et nous félicitons notre fédération de l’avoir importé en France.

Fos-sur-mer est la ville la plus favorable au vélo du territoire de notre association, ce qui correspond à notre ressenti

Mais globalement y a du boulot pour faire prendre conscience à nos élu du retard des villes de notre territoire en terme de cyclabilité, si on se compare en Europe et même en France…

Voir en ligne : https://lesvelosdesetangs.wordpress...


Envoyer un message