Accueil > Actualités > 2016, une année structurante pour L’Heureux Cyclage

2016, une année structurante pour L’Heureux Cyclage

samedi 7 janvier 2017

L’année 2016 aura vu pas mal de changements à L’Heureux Cyclage : un siège social dans une nouvelle ville, des locaux, une embauche... Mais comment, mais pourquoi ? Explications.

Si L’Heureux Cyclage rappelle régulièrement la croissance exponentielle des ateliers, passés de 10 à 200 en dix ans, il évoque moins souvent son corollaire : l’augmentation du nombre de ses adhérent·e·s, passé·e·s de 20 en 2011 à 94 en 2016 !

Constatant la charge de travail administratif, le besoin d’animer le réseau tout en menant à bien les projets de l’association, la représentation nationale à maintenir auprès de décideur·euse·s parfois réticent·e·s, le Conseil d’Administration se creuse la tête depuis un an et demi pour réfléchir à l’évolution de L’Heureux Cyclage.

Cette réflexion commence à porter ses fruits et s’est concrétisée cette année par plusieurs décisions importantes :

  • le rapatriement du siège social à Grenoble, soulageant le CA de problème récurrents de courriers perdus ;
  • le portage administratif d’un poste consacré au développement et la coordination des ateliers vélo dans la Métropole grenobloise. Ce portage, demandé par la Clavette grenobloise (ou Cluvette) en attendant sa structuration, et qui sera à terme repris par celle-ci, a conduit à l’embauche de Matthieu Allereau, qui prendra son poste au 1er février 2017. La procédure d’embauche s’est faite conjointement entre L’Heureux Cyclage et la Cluvette entre avril et décembre 2016 et a donné lieu à un conventionnement. Cette convention prévoyait l’éventualité de l’embauche de plusieurs salarié.e.s mais le financement finalement octroyé n’a permis qu’une seule embauche. Une petite partie du temps de ce salarié (15%) sera consacrée à des tâches nationales relevant de la coopération inter-ateliers et de l’essaimage ;
  • la location de deux bureaux au sein de la MNEI à Grenoble, pour accueillir Matthieu et Ludovic Chevalier, l’actuel salarié de L’Heureux Cyclage ;
  • la décision, après consultation des ateliers adhérents et moult discussions, d’embaucher une personne à temps plein en 2017 dont les missions porteront à 50% sur la formation, et à 50% sur la recherche de financements et d’autres tâches administratives. Le financement de ce poste est actuellement en discussion avec l’Ademe ;
  • à moyen terme, l’ouverture d’un nouveau poste pour des missions d’animation de réseau qui restent à préciser.

Ce qu’il faut en retenir pour le moment, c’est donc que le CA s’est préparé pour accueillir dans de bonnes conditions de nouvelles personnes au sein de l’équipe salariée, et qu’il y voit un peu plus clair sur la direction à prendre pour que L’Heureux Cyclage continue à répondre à ses missions.

En attendant, bienvenue à Matthieu et à très bientôt pour les Rencontres Nationales des ateliers vélos !