Accueil > Le réseau > Présentation > La raison d’être de L’Heureux Cyclage

La raison d’être de L’Heureux Cyclage





Le vélo comme alternative à l’automobile


La moitié des déplacements urbains en automobile dans nos agglomérations font moins de 3 kilomètres. En transférant cette part des déplacements vers le vélo, nous rendrions nos villes et notre planète plus agréables à vivre.

Est-il en effet encore besoin de répéter les aberrations que représente l’usage abusif de l’automobile en ville ?

  • Au niveau local, les citadins subissent les nuisances sonores et la pollution atmosphérique, des pertes de liens sociaux dans les quartiers, perte de temps dans les embouteillages et perte de la bonne humeur...
  • Au niveau global, le système automobile contribue au changement climatique, au pillage des ressources pétrolières, aux conflits armés qui y sont liés, au soutien inconditionnel à des dictatures au mépris des peuples, à la globalisation financière et à l’idéologie du "paraître et de l’avoir".



Les Ateliers Vélo pour favoriser l’usage du vélo

Beaucoup de gens motivés par une envie de gagner du temps, d’avoir une activité physique, d’économiser de l’argent, de respecter l’environnement et ses concitoyens, souhaitent essayer le vélo. Toutefois ce passage n’est pas toujours facile ! De nombreuses questions se posent et sont autant d’obstacles au report modal.

  • Où dois-je acheter un vélo ? Quel vélo puis-je acheter ? Quoi faire pour ne pas me le faire voler ? Où vais-je le garer ?
  • Où puis-je apprendre à faire du vélo ? Comment faire pour circuler en ville en toute sécurité ?
  • Comment faire pour le réparer et l’entretenir ?

Les Ateliers Vélo tentent de répondre à ces interrogations et supprimer certains de ces obstacles en recyclant des vélos pour du permettre à moindre coût d’apprendre à réparer son vélo, d’acquérir un vélo d’occasion, en favorisant les échanges entre cyclistes et en organisant des événements festifs autour du vélo.


L’Heureux Cyclage pour développer les Ateliers Vélo

Le réseau des Ateliers Vélo s’est structuré pour favoriser le développement et des Ateliers à travers la France et au-delà. D’un côté, il sert de plateforme d’échange entre les Ateliers et les porteurs de projets.
D’un autre côté, il sert de porte-parole national pour mieux faire connaître aux pouvoirs publics et aux autres acteurs potentiels les nombreux projets d’Ateliers Vélo et les enjeux auxquels ils font face.

Le réseau souhaite ainsi faire écho aux besoins des ateliers :

  • pouvoir disposer de locaux pour organiser cette activité.
  • pouvoir récupérer les vélos en déchetteries.
  • disposer de subventions pour appuyer l’activité des Ateliers.

Enfin, il doit permettre de faciliter les contacts avec les Ateliers Vélos en activité à l’étranger.