Accueil > Ateliers > Actualités des ateliers > Comité vélo 18e juillet 2019 : Marcadet et zones 30

dimanche 23 février 2020, par Pascal Rigaux

Participants : Gilles Ménède (Adjoint au Maire du 18ème), Maël Perronno (Direction des Voiries et des Déplacements, Section Territoire Voirie Nord Ouest, 8ème, 17ème et 18ème), Alexandre Bequet (Paris en Selle, PeS), Thomas Legal (Paris en Selle), Pascal Rigaux (Mieux se déplacer à bicyclette, MDB), Thibault Lataillade (Paris en Selle), Bocar Diallo (Chargé de mission – Mairie de Paris 18ème), Laurent Queinnec (conseiller d’opposition 18e)

Gilles Ménède remercie les associations d’avoir répond à son appel de comité Vélo, propose un tour de table de présentation et rappelle l’ordre du jour.

Point sur les aménagements de la rue Marcadet

  • Marquage et asphalte manquant sur le Pont Ordener : livraison avant fin juillet
  • Carrefour Barbès finalisé
  • Tronçon Ornano Clignancourt : travaux en cours avec piste séparée
  • Tronçons Mont-Cenis/Ruisseau : travaux commencé
  • Tronçon Ruisseau/Damrémont : démarrage été 2019 avec création d’un carrefour surélevé (livraison prévue Fin en Octobre)
  • Feux cyclistes manquant à l’intersection avec Rue Guy Mocquet
  • Finalisation de l’ensemble de la rue Marcadet : fin octobre
  • MDB rappelle que le projet initial d’aménagement de la rue Marcadet prévoyait une « Vélorue ». Le concept de Vélorue, défini par une mesure du Plan d’Action pour les Mobilités Actives (2015), consiste en une voie de circulation ouverte à tous les usagers mais pour laquelle les cyclistes sont prioritaires et peuvent circuler librement sur toute la chaussée. Les voitures doivent donc rester derrière les cyclistes si le dépassement est impossible.

Dessin explicatif du concept de “Vélorue” défini par l’arrêté PAMA du 23/09/2015

  • A ce jour pas de possibilité de marquage contenu sur la portion Stephenson Ornano du fait de la largeur de la rue trop étroite
  • Gilles Ménède indique que le changement de sens de circulation de la rue marcadet au niveau de la rue Léon pose quelques difficultés de circulation automobile.
  • Les associations cyclistes s’interrogent sur la continuité cyclable pendant les importants travaux de construction dans un immeuble aux numéros 197-199 de la rue Marcadet. Maël Perronno indique que ces travaux sont prévus jusqu’en 2021 et que l’installation d’une piste cyclable est prévue à cet endroit après la fin des travaux. Pendant les travaux, la STV envisage un double-sens cyclable.
  • Paris en Selle signale que les carrefours de la rue Marcadet sont dangereux pour les cyclistes qui remontent en sens opposé à la circulation car les trajectoires des voitures empiètent sur la bande cyclable. Il est suggéré l’installation de séparateur bas ou d’un boudin pour protéger les cyclistes à l’approche des carrefours. 
    Maël Perronno rappelle que la norme pompier ne permet pas l’installation de séparateur élevés pour les rues d’une largeur inférieure à 4m. 
    MDB et Paris en Selle précisent qu’il existe des séparateurs protecteurs d’une hauteur de +/- 5 cm protégeant les cyclistes et franchissables par les véhicules de secours.

Proposition 1 : Installer un séparateur bas et traversable par les camions pompiers aux carrefours dangereux.

Les associations cyclistes suggèreront d’ici au prochain comité Vélo quels carrefours présentent un risque pour les cyclistes et pour lesquels il conviendrait d’installer un séparateur bas.

  • MDB et observe que, sur la rue Marcadet, les cyclistes ne bénéficient pas de d’une priorité sur les véhicules de droite

Proposition 2 : Installation de cédez le passage en faveur des cyclistes sur la rue Marcadet au niveau des rues Ernestine, Léon, Hermel, Mont Cenis et Rue des Saules

Point urgent : Une poubelle à verre empiète sur la future piste cyclable Place Louis Baillot. La Mairie et les associations s’accordent pour la déplacer à proximité.

  • La Mairie indique que, pour faciliter les déplacements à vélo, une voie de stationnement automobile a été supprimée sur la section de la rue Marcadet entre le Bd Barbès et la rue Ramey.

Les associations cyclistes sont satisfaites de ce choix mais rappelle que la largeur des voies sur la rue Marcadet lorsque le stationnement automobile est autorisé des deux côtés, ne permet pas le dépassement des cyclistes par les voitures dans des conditions de sécurités satisfaisantes (la loi prévoit 1 mètre en ville auquel s’ajoute 50 cm pour prémunir le cycliste des ouvertures de portières). Aussi, les pistes cyclables sont les infrastructures préférées des cyclistes utilisant un contre sens cyclable, surtout en montée.

L’association MDB précise que l’élargissement des voies de circulation automobile induit une augmentation de la vitesse de circulation et qu’il est préférable de favoriser les infrastructures cyclables.

  • La Mairie indique que pour la section Rue du Ruisseau/Mont Cenis, un contre-sens cyclable avec carrefour surélevé est en cours de construction. 
  • Les associations observent que de nombreuses rues en zone 30 ne font pas l’objet de double-sens cyclables (Rue Saint-Vincent, Rue de l’Abreuvoir, Rue Yvonne Le Tac…)

Proposition 3 : Installer les double-sens cyclables manquants dans la zone 30 Montmartre

  • Les associations rappellent que la Rue Ordener est l’axe majeur de traversée de l’arrondissement par les cyclistes en transit (Axe Est-Ouest) et que les cyclistes empruntent principalement cet axe, notamment car de nombreux travaux sont en cours sur la Rue Marcadet. 

Proposition 4 : Pose dans les rue Ordener, Avenue de Saint-Ouen, Bd Barbès, Rue Damrémont de panneaux signalants l’itinéraire cycliste de la rue Marcadet.

Réalisation des zones 30

  • Des zones 30 ont été installés dans la plupart des secteurs du 18ème arrondissement, sauf 5 cités ci-dessous dont 2 à aire géographique étendue et densément peuplés 
  • Secteur Jules Joffrin : perte de 80 places suite à la création de la zone 30.
    • MDB rappelle encore une fois que la suppression des places de stationnement n’est pas nécessaire à la réalisation de double-sens cyclables ou de zone 30. Ces suppressions viennent de la mise aux normes pompier que la ville de Paris se force à faire pendant la mise en zone 30. MDB insiste sur ce point car il ne faudrait pas que la suppression des stationnements ralentisse la création de double-sens cyclable.
  • Secteurs Riquet, René Binet et Jean Cocteau : les études ont été programmées et les travaux vont être réalisés d’ici fin 2019.
  • Secteurs Lamarck et Ordener études non réalisés. La réalisation de ces études se fera en 2019 pour réalisation en 2020.

Paris en Selle fait remarquer que ces deux secteurs sont limitrophes de secteurs en zone 30 tout autour. De plus, la largeur des rues dans ces deux quartiers n’est pas compatible avec des allures supérieures à 30 km/h.

Paris en Selle va lister les contresens cyclables dans les zones 30 déjà réalisées et suivre avec attention la transformation en zone 30 des zones citées ci-dessus.

Point sur l’aménagement d’une Vélorue Est-Ouest

Les travaux en cours et à venir ne prévoient plus, comme initialement prévu, l’aménagement d’une Vélorue sur la rue Marcadet.

Point information sur la journée sans voiture

La journée sans voiture à Paris est prévue le 22/09/2019 et concerne l’ensemble des arrondissements et des voies de circulations. La Mairie indique que la circulation sera limitée aux points d’entrée de Paris, maréchaux compris.

Les Associations cyclistes indique que la matérialité des barrages ne permet pas d’empêcher la circulation et que les automobiles empruntent les voies sans difficulté. Les associations cyclistes recommandent de localiser les barrages sur des zones réduites pour que l’interdiction soit effective.

La Mairie souhaite organiser simultanément « la fête du Vélo » en proposer des ateliers d’apprentissage à la conduite du vélo ainsi que la mise en place d’atelier de réparation.

Les associations cyclistes ne sont pas favorables à la fusion de ces deux évènements. La dissociation favorise la promotion du vélo à deux moments de l’année.

Paris en Selle réfléchit à l’organisation d’un évènement au sein de cette manifestation afin de recruter de nouveaux adhérents

Questions diverses

  • MDB s’interroge sur les réponses apportées au problème de la piste cyclable qui se termine dans le couloir de bus sur le boulevard Barbès au niveau de Chateau Rouge, suite à la création d’une deuxième bouche de métro. MDB suggère de refaire comme ce qui existait auparavant avant la rue Custine.

Proposition 5 : supprimer la barrière et continuer la piste cyclable tout droit jusqu’au côté gauche du passage piéton. Ajouter une trajectoire matérialisée (pictogrammes vélo) permettant de traverser la rue Custine à gauche du passage piéton. Arrivé à cet endroit les cyclistes ne sont plus en montée. Ils ont une bien meilleure visibilité pour s’insérer dans le couloir de bus. La portion de voie à partager avec les bus est aussi réduite.

  • MDB indique qu’une portion du couloir de bus rue Ordener est toujours interdite au vélo (entre Stephenson et Poissonniers)

Proposition 6 : Pose d’une signalétique permettant l’usage du couloir de bus rue Ordener par les cyclistes.

  • Bd Ornano : la mairie envisage de prolonger l’aménagement Barbès vers Porte de Clignancourt
  • La rue de la Chapelle est un axe de compétence Préfecture de Police. La Mairie du 18ième indique qu’elle souhaite un apaisement de la circulation compte-tenu du développement et transformation urbaine de la zone. Cette axe, en direction de Saint-Denis, fera l’objet de discussions lors des différentes consultation relative aux aménagements pour les JO 2024.
  • Pont Riquet : La Mairie du 18ième précise que ces aménagements ont fait l’objet d’un budget participatif. Piste cyclable protégée dans le sens de la circulation. Travaux à articuler avec le CDG Express et les travaux de la cantine centrale. Trajets de camions sur le chemin. Livraison avant fin 2019.
  • Discussions autour du stationnement dédiés aux vélos.

Paris en Selle et MDB signalent que les infrastructures cyclistes doivent évoluer avec l’augmentation de l’utilisation du vélo. Aussi, une liste de quelques stationnements dédiés aux vélo va être proposée à la Mairie du 18ième d’ici le prochain comité vélo.

Proposition 7 : Renforcement du parc de stationnement dédiés aux vélos

A noter que la loi LOM interdira le stationnement non-vélo cinq mètres en amont des passages piéton.

  • La Mairie souhaite rencontrer les associations début septembre 2019 pour coordonner les actions de la journée sans voiture du 22 septembre 2019. Bocar Diallo est chargé d’organiser la réunion et de proposer des dates de rencontre.

La date du prochain Comité vélo du 18ème arrondissement est à définir sur la période (9-16 Octobre 2019).

Voir en ligne : http://mdb-idf.org/comite-velo-18e-...


Envoyer un message