Accueil > Actualités du réseau > Un guide de l’essaimage pour les ateliers vélo !

jeudi 12 décembre 2019, par L’Heureux Cyclage

Nombreux sont les ateliers qui en ont déjà aidé d’autres à se créer. Depuis deux ans, les différent·es référent·es géographique du réseau L’Heureux Cyclage ont échangé leurs expériences et les ont rendu accessibles dans le guide de l’essaimage des ateliers vélo.

Ce guide a pour but de présenter des retours d’expériences aux ateliers existants, groupes de personnes ou institutions qui souhaiteraient faire émerger un atelier vélo participatif et solidaire. Le terme d’essaimage renvoie à la notion d’une ruche devenue trop grande. Le noyau dur s’envole alors vers un autre essaim.

Le contexte

Nous comptions une dizaine d’ateliers vélo en 2006 en France, essentiellement dans des grandes villes, contre plus de deux cents aujourd’hui sur des territoires plus variés. Cette diffusion/expansion a été possible grâce à l’implication d’ateliers existants à en faire émerger de nouveaux dans les quartiers ou communes voisines.

C’est le phénomène d’essaimage auquel nous nous intéressons. Il s’explique par différentes raisons dont :

  • une trop forte affluence dans un atelier
  • le besoin d’un atelier de proximité
  • le souhait d’une collectivité de voir naître une telle initiative en son territoire

Pour quoi l’essaimage ?

Un atelier d’autoréparation est un lieu d’activités de proximité. On ne fait pas plusieurs kilomètres en portant sur l’épaule son vélo cassé ! Les ateliers ont donc intérêt à travailler ensemble, dans une logique de complémentarité, de coopération et d’essaimage plutôt que de concurrence.
Plus il y aura d’ateliers d’autoréparation différents, plus la diversité du public y ayant accès et s’y sentant à l’aise sera grande. La gestion, sur le long terme, de plusieurs ateliers par une seule association s’avère souvent trop lourde. Cependant un atelier existant peut lancer la nouvelle activité dans ses débuts.
L’Heureux Cyclage veut permettre l’échange d’expériences, la mutualisation des connaissances afin de favoriser la création d’ateliers vélo et soutenir leur développement.

Un guide ?

Il n’y a pas de méthode unique pour créer un atelier vélo. Vous trouverez dans ce guide des retours d’expériences qui pourront vous inspirer pour essaimer vous aussi, mais aussi des pistes d’actions possibles en fonction de votre contexte, des idées de partenariats à mettre en oeuvre, des ressources...
Les objectifs de L’Heureux Cyclage en mettant ce guide à disposition est bien sûr de
faciliter la création d’ateliers et dans une logique de mutualisation de permettre la reconduction de projet, d’initiative, mais aussi de développer localement de petites unités pour mailler plus finement le territoire.

Ce livret a bénéficié du soutien de l’ADEME
Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie

Documents joints


Envoyer un message