Accueil > Actualités du réseau > Les ateliers vélo et la campagne !

lundi 19 novembre 2018

Près de 200 personnes impliquées dans les ateliers vélo participatifs et solidaires en France et en Belgique se sont réunies pour les Rencontres de L’Heureux Cyclage à Toulouse. Le nombre d’ateliers vélo ne cesse de grandir pour atteindre début 2014 près de 100 ateliers en fonctionnement comptant près de 30 000 adhérents.

Une soixantaine d’ateliers vélo participatifs et solidaires étaient représentés à Toulouse du 20 au 23 février, accueillis par les associations Vélorution Toulouse et l’Atelier du ZINC, pour échanger autour des problématiques rencontrées au niveau local et les démarches qui peuvent être initiées au niveau national.

Tandis que la campagne municipale bat son plein en France, les membres de L’Heureux Cyclage rappellent à tous les candidats que l’activité des ateliers vélo répond formidablement bien aux objectifs de politiques publiques menées par les collectivités locales pour :
- le réemploi et la sensibilisation à la réduction des déchets,
- la promotion du vélo (mode de déplacement écologique et économique) et de sa pratique quotidienne,
- la création d’emplois dans le cadre de l’économie sociale et solidaire,
- la transmission des savoirs et l’éducation populaire,
- la contribution à la cohésion sociale à l’échelle des quartiers.

Les membres de L’Heureux Cyclage invitent donc les candidats aux prochaines élections, à considérer le potentiel des ateliers vélo et le rôle que de telles initiatives citoyennes peuvent jouer au cours du prochain mandat municipal. Les ateliers vélo se développent sous des formes diverses et s’adaptent aux territoires. Si les grandes agglomérations françaises comptent à présent plusieurs ateliers, de nombreux projets naissent dans de plus petites communes au profil varié (rural, péri-urbain, rurbain, etc.).

Les activités des ateliers vélo présentent un fort potentiel d’autofinancement. Elles peuvent se développer avec un minimum de subvention si les pouvoirs publics facilitent l’accès à des locaux adaptés et contribuent à organiser la filière du réemploi des vélos à l’échelle des territoires en partenariat avec les structures de l’Économie Sociale et Solidaire.

Pour contacter le réseau : écrire à cette adresse
ou par téléphone :
Romain DENOYER, porte-parole du réseau ( 06 74 03 33 01 )


Envoyer un message